NanterreReseau.Info

Accueil > Social > Hausse du chômage : réactions des syndicats et du Medef

Hausse du chômage : réactions des syndicats et du Medef

mercredi 26 mars 2014, par La Rédaction

Voici les réactions du Medef et des syndicats à la forte hausse du chômage en février, annoncée mercredi.

Medef (patronat) : les chiffres confirment "l’urgence des réformes"
"La dégradation continue de la situation de l’emploi dans notre pays doit être un électrochoc pour tous les acteurs. Il nous faut agir vite et fort", estime le Medef. Pour avoir "une dynamique de création d’emplois", il faut "une amélioration des marges des entreprises, donc une baisse massive du coût du travail et de la fiscalité". "Le Pacte de responsabilité proposé par le gouvernement voilà quelques semaines semble répondre à cette nécessité. Mais il est désormais urgent que le gouvernement précise son contenu".

CGT : "Pas de printemps sur le front du chômage !"
"La promesse du +Pacte de responsabilité+ n’incite pas les patrons à créer de l’emploi, au contraire ils en détruisent", estime la CGT. Elle relève que "comme les mois précédents, le chômage de longue durée augmente" et dénonce le fait que "la nouvelle convention d’assurance chômage ne tient pas compte de cette réalité", appelant le gouvernement à ne pas agréer cet accord ratifié samedi par trois syndicats (CFDT, FO, CFTC).
"La CGT appelle les salariés, les privés d’emploi à se mobiliser, notamment à l’occasion de la journée européenne pour l’emploi et l’investissement le 4 avril et lors des mobilisations organisées le 1er mai".

Jean-Claude Mailly (Force ouvrière) : "Changer de politique"
"Plus que jamais, un changement de politique s’impose pour soutenir une croissance forte et créatrice d’emplois qui passe notamment, par la relance du pouvoir d’achat, le développement des services publics, de véritables investissements industriels et donc la fin des politiques d’austérité".
Soulignant "l’aggravation" pour les travailleurs de 50 ans et les chômeurs de "longue et très longue durée", le numéro un de Force ouvrière note aussi "une hausse très importante et inquiétante des inscriptions suite à un licenciement économique (+7% sur un mois) alors que la loi dite de sécurisation de l’emploi étaient censés éviter les licenciements économiques avec la création des accords de compétitivité emploi".

Laurent Berger (CFDT) : "de très mauvais chiffres"
Le numéro un de la CFDT appelle à "une mobilisation beaucoup plus forte des politiques, des patrons et des syndicats", dans une interview au Figaro.
"Je ne crois pas aux solutions uniques en matière d’emploi, mais sur une mobilisation massive avec un arsenal de mesures. Le gouvernement peut agir à court terme avec les contrats aidés : il pourrait y en avoir quelques dizaines de milliers en plus". Le patronat a "des efforts à faire pour développer et négocier le contrat de génération".
"Pour le plus long terme, il y a le pacte de responsabilité qui devrait permettre d’accélérer les créations d’emploi, s’il allie montée en qualité de notre économie, notamment via la transition écologique, et création d’emplois", estime-t-il.

(26-03-2014 - Avec les agences de presse)

Inscrivez-vous à NanterreReseau en envoyant votre demande a l’adresse :
NanterreReseau-subscribe@yahoogroupes.fr