NanterreReseau.Info

Accueil > Education > Education : Objectif 2000 heures ! Toutes et tous en grève et devant le (...)

Education : Objectif 2000 heures ! Toutes et tous en grève et devant le ministère le 13 février !

dimanche 9 février 2014, par La Rédaction

La mobilisation autour de la question des dotations horaires est exceptionnelle à plus d’un titre dans notre département. Elle l’est par l’unité totale de toutes les organisations syndicales (CGT Educ’action, FO, FSU, Sud Education, SE-UNSA, SGEN-CFDT) depuis le 23 janvier. Elle l’est par la profondeur du mouvement : plus de 35 établissements du second degré ont été touché par la grève : cela représente par exemple 1/3 des collèges du département. Elle l’est encore par la durée et l’ancrage de la mobilisation : des établissements entrent en lutte au fur et à mesure des jours.

Jeudi 6 février, c’était le collège Jean Perrin de Nanterre, cette semaine les lycées Monod de Clamart et Descartes d’Antony entreront eux encore dans la lutte. Déjà 5 journées de grève et bientôt une sixième le jeudi 13 février. Elle l’est par la mobilisation des parents d’élèves : à Nanterre, à Meudon, à Colombes, à Gennevilliers, etc. les parents en accord avec les personnels se mobilisent pour défendre leur établissement.

Face à cela quelle réponse de notre institution ? Aucune ! Au mieux, on nous écoute poliment au ministère, au pire on nous évite au rectorat. Même le préfet ne veut pas nous rencontrer ! Face à une telle mobilisation, l’absence de réponse n’est pas acceptable !

Aujourd’hui les personnels et les organisations syndicales n’acceptent pas cette fin de non-recevoir ! Les revendications n’ont pas changé : c’est 2000 h a minima qu’il faut pour fonctionner l’an prochain ! Le ras le bol est toujours là ! Les moyens nécessaires pour avoir les taux d’encadrement de l’année en cours ne sont pas là. Au-delà, ce maintien des taux conduirait au mieux à rester trop souvent dans une situation insatisfaisante (effectifs surchargés en lycée avec 35 élèves ou +, 30 élèves ou + en collège, sans même parler des ZEP). Même dans les LP (relativement épargnés), les coupes sombres enregistrées ces dernières années font que le compte n’y est pas. Cela ne rattrape pas les dégâts causés par la généralisation du bac pro 3 ans. Ce n’est pas au niveau de ce que nous revendiquons pour des conditions de fonctionnement d’une école réellement émancipatrice !

Le mouvement ne s’essouffle pas ! Au contraire il s’étend ! En Seine-Saint-Denis la grève a commencé. Jeudi 6 février 15 établissement étaient en grève sur l’insuffisance des dotations horaires. Une AG réunie le soir a appelé à la grève en convergence avec le 92 le jeudi 13 février avec rassemblement devant le ministère.

Pour cela à l’appel de l’Ag du 4 février et de l’ensemble des organisations syndicales CGT-Educ’action 92, FNEC FP FO, FSU, SGEN-CFDT, SE-Unsa et Sud Education 92.
Tous et toutes en grève le 13 février Manifestation à 14 h Place St Michel vers le ministère.

Nous exigeons une dotation ministérielle supplémentaire de 2000 h a minima à la hauteur des besoins de tous les établissements des Hauts-de-Seine.

(09-02-2014 - CGT-Educ’action 92)

Inscrivez-vous à NanterreReseau en envoyant votre demande a l’adresse :
NanterreReseau-subscribe@yahoogroupes.fr