NanterreReseau.Info

Accueil > Théâtre > La Nuit des rois

La Nuit des rois

samedi 3 novembre 2012, par La Rédaction

Du 22 novembre au 2 décembre 2012
Tous les jours à 20h sauf le dimanche à 16h et le jeudi à 19h30
Relâche le lundi
Spectacle en anglais surtitré
Durée : 2h30 entracte compris

Théâtre Nanterre-Amandiers
7 av. Pablo-Picasso
Nanterre
Location : 01.46.14.70.00

Texte William Shakespeare
Adaptation par Edward Hall et Roger Warren
Mise en scène Edward Hall

**

La Nuit des rois se déroule en Illyrie où règne le duc Orsino amoureux de la comtesse Olivia qui repousse ses avances.
Une tempête provoque le naufrage d’un navire venant de Messine avec Viola et Sébastien à bord. Les deux jeunes gens échappent à la mort, mais échouent à deux endroits différents de la côte. Privée de la protection de son frère jumeau, Viola se déguise en homme et se présente à la cour d’Orsino sous le nom de Césario. Le duc la reçoit comme page et lui demande de plaider sa cause auprès d’Olivia.
Secrètement amoureuse d’Orsino, Viola n’est pas emballée par cette tâche. Olivia en revanche est vite séduite par celle qu’elle prend pour un beau jeune homme. Arrive alors Sébastien dont l’extraordinaire ressemblance avec Césario trompe Olivia. Après une série de quiproquos, Viola révèle son identité et finit par épouser le duc tandis que Sébastien prend Olivia pour femme.
Cette troupe célèbre, composée exclusivement d’hommes jouant tous les rôles, est reconnue internationalement. Elle est accueillie pour la première fois en France. Elle nous donne à entendre, comme peu savent le faire, la langue de Shakespeare avec une clarté intellectuelle rigoureuse, une vitalité et esthétique physique moderne, ainsi que beaucoup d’imagination et de joie.
Avec la création d’Henry V, en 1997, Edward Hall a travaillé pour la première fois avec une troupe entièrement constituée d’acteurs qui s’est fait connaître par la suite sous le nom de Propeller. Depuis, ils poursuivent cette aventure, explorant avec chaque nouvelle production la richesse des pièces de Shakespeare.
À l’époque de Shakespeare, l’ambiguïté érotique de ces jeux de travestissement était encore accentuée par le fait que, les femmes n’ayant pas le droit de monter sur scène, les rôles féminins étaient interprétés par des hommes.
Le metteur en scène a repris cette convention du théâtre élisabéthain en ne distribuant que des hommes dans le spectacle.

Inscrivez-vous à la liste de diffusion du site en envoyant votre demande à l’adresse :
NanterreReseau-subscribe@yahoogroupes.fr